Alors que la Fondation Abbé Pierre publiait hier son 22ème rapport annuel sur le mal-logement, les Jeunes Radicaux de Gauche s’inquiètent de l’augmentation de nombre de foyers touchés par le mal-logement.

Depuis 2012, le Gouvernement s’est engagé pour construire d’avantage de logement, pour faciliter l’accession à la propriété ou pour encadrer les loyers et les frais d’agence. Mais la crise du logement perdure.

Force est de constater que les difficultés rencontrées ont également des conséquences sur les jeunes citoyens. Le parcours de la jeunesse, entre mobilité et hétérogénéité, rend l’accès au logement plus difficile. Faciliter l’accès au logement autonome des 18-29 ans fait partie intégrante du projet de société que nous portons.  Aussi, nous soutenons quatre grands axes d’action avec les propositions suivantes :

  • L’extension de l’encadrement des loyers à toutes les les grandes villes qui rencontrent des tensions sur le marché locatif, notamment les villes étudiantes ;
  • La revitalisation et le réaménagement des centres-bourgs comme une première réponse à la problématique du logement en zone rurale ;
  • La définition avec les acteurs du logement social, d’une véritable politique « HLM jeunes » pour augmenter l’offre disponible et l’adapter aux besoins dans une perspective durable, tant pour les étudiants que pour les jeunes au sens large ;
  • Redonner de la fluidité au parcours résidentiel notamment par l’accompagnement des jeunes ménages vers l’accession à la propriété ;

Dans la campagne présidentielle, les Jeunes Radicaux de Gauche souhaitent que la question du logement, notamment des jeunes soit largement abordée. L’accès au logement reste un parcours encore trop difficile pour de nombreux citoyens.

Actualités en relation

Grèce, un défi pour l’Europe ! Alors que les négociations entre les créanciers et le gouvernement grec se poursuivent depuis des mois sans succès, ce dernier a fait le choix d’en ap...
Remettons les Hommes et les territoires au cœur de... Nouvelle crise agricole, nouveau pansement financier. Après la crise des éleveurs loin d’être terminée, c’est au tour des céréaliers de bénéficier...
Europe : un ordre du jour ambitieux pour la présid... Le 1er juillet 2017, l'Estonie a pris ses fonctions à la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne. Elle est après la Lituanie en 2013 et ...
Brexit : l’opportunité pour une nouvelle Eur... Les Jeunes Radicaux de Gauche prennent acte du choix du peuple britannique en faveur de la sortie de l'Union européenne. Cependant, le choc du Brexit ...