Le 1er juillet 2017, l’Estonie a pris ses fonctions à la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne. Elle est après la Lituanie en 2013 et la Lettonie en 2015, le troisième Etat balte à assurer ce rôle. Cette présidence est pour l’Estonie, une formidable opportunité de mettre en valeur le rôle joué par les Pays Baltes au sein de l’UE depuis leur adhésion en 2004. Les Jeunes Radicaux de Gauche – JRG, souhaitent apporter leur soutien aux objectifs politiques annoncés en terme de défense européenne, de sécurité des frontières, d’énergie, de gouvernance, d’innovation et de compétitivité, objectifs qui comptent parmi les engagements qu’ils portent.


Des solutions pérennes  en matière de sécurité, de défense et d’immigration.

La présidence estonienne a décidé d’intégrer  à l’ordre du jour les questions de sécurité et de défense  notamment depuis la crise ukrainienne de 2014  qui a ravivé les craintes vis-à-vis d’une puissance hégémonique de la Russie. Dans ce cadre, la nouvelle présidence aura à cœur de renforcer la sécurité de l’Union en instaurant un dispositif d’enregistrement du franchissement des frontières par les ressortissants des pays tiers, d’échange d’informations sur les auteurs d’actes criminels, de prévention de la radicalisation et de lutte contre le crime organisé à l’échelle de l’Union et de ses partenaires. Des avancées que les JRG réclament de longue date.

Ainsi, pour les JRG, la mutualisation annoncée entre tous les États membres des décisions de gel et de confiscation prises sur le territoire de l’un d’entre eux, permettra de combattre avec plus d’efficacité le financement du terrorisme et du crime organisé. Nous soutenons également la nécessité de renforcer le partenariat oriental avec les six pays voisins de l’Union grâce au sommet du Partenariat Oriental qui se tiendra à Bruxelles en novembre 2017 ainsi qu’avec un renforcement de notre coopération avec les pays du Sud de la Méditerranée que ce soit en matière de sécurité ou d’économie.

Assurer la sécurité des territoires de l’Union, c’est également veiller à l’établissement d’une véritable politique de défense européenne. La présidence estonienne pourrait être décisive sur ce point. Elle entend en effet que soit déterminé le niveau des dépenses et des investissements des États membres sur les questions de défense. Elle souhaite également que le budget européen de la défense soit revu pour investir d’avantage dans la cyberdéfense.

Enfin, préserver la sécurité européenne passera par le contrôle efficace de la politique migratoire de l’Union en instaurant conjointement le plan d’action La Valette et le Plan d’action de l’Union européenne sur le retour, en poursuivant les politiques de développement et de state-building dans les États d’origine des migrants ainsi qu’en modernisant le système européen d’asile.


L’Estonie affirme son intention d’ancrer l’Union dans l’ère du numérique et de l’innovation.

L’Estonie a affirmé vouloir défendre le développement des e-services et des plateformes de e-gouvernement afin d’assurer une meilleure gouvernance des territoires. Les Jeunes Radicaux de Gauche sont favorables au développement annoncé de  la coopération et la coordination des systèmes de e-santé, de soutenir la soutenabilité des dispositifs de e-justice, d’améliorer le e-commerce en particulier au regard des e-books et des e-publications. Ces dispositions seront accompagnées du soutien au règlement sur la vie privée et les communications électroniques de concert avec le développement de la législation sur le caractère privé des données.

Enfin, l’un des principaux objectifs de la présidence estonienne du Conseil de l’Union européenne sera d’améliorer les conditions de vie des citoyens en protégeant producteurs et consommateurs, en garantissant aux actifs des conditions de travail justes et équitables et ce dans un cadre qui tienne compte de l’urgence environnementale.

Actualités en relation

Salle de consommation à moindre risque : place à l... Après plusieurs mois de polémique, la première salle de consommation à moindre risque a ouvert ses portes ce vendredi, dans le 10e arrondissement dans...
Le FN au pouvoir, c’est la fin de toute ambi... Si le programme de Marine Le Pen contient un volet "durable", sa lecture et son analyse dévoilent la faiblesse des propositions et l'absence de toute ...
CETA, opacités et blocages de l’UE : pour une alte... Malgré le ralliement du Parlement wallon à l’accord négocié par la Commission européenne et le Gouvernement canadien, la crise engendrée par la résist...
Grèce, un défi pour l’Europe ! Alors que les négociations entre les créanciers et le gouvernement grec se poursuivent depuis des mois sans succès, ce dernier a fait le choix d’en ap...