Les Jeunes Radicaux de Gauche font le choix de s’engager pour défendre les valeurs républicaines dans l’entre-deux tours de l’élection présidentielle. Nous, jeunes militants Radicaux de Gauche,  ne pouvons pas regarder la présence du Front National au second tour comme « normale », et encore moins rester immobiles alors que les idées du Front National se banalisent. Notre démarche se veut constructive et vise à analyser le programme de Marine Le Pen sur divers points, pour alerter sur des propositions néfastes qui y sont présentées, de façon argumentée et sans tomber dans la caricature. Nous considérons très sérieusement, avec du recul, que le programme de Marine Le Pen est profondément anti-républicain.

Une France libre contrôlée

Pour le Front National, la liberté de la France signifie le contrôle de ses citoyens. Avec un programme qui ne vise pas moins que le contrôle total du pouvoir monétaire, législatif, territorial et économique, le Front National cherche à accroître la liberté de l’État à s’immiscer dans la vie des citoyens. La lutte contre le terrorisme et l’immigration ne sont que les fers de lance de cette politique qui veut conformer tous les citoyens français à une vision unique de la France et des Français. Il sera toujours dangereux de laisser le pouvoir se concentrer entre un nombre réduit d’acteurs.

Une France sûre malveillante

Le Front National confond sécurité et répression. La stigmatisation n’a jamais apporté l’ordre et la sécurité. Les mesures policières du programme du FN ont pour cibles prioritaires les banlieues et les immigrés, mais sans proposer aucune aide à ces territoires. Le Front National a ainsi la volonté de nuire aux minorités. Et plus au-delà, il s’attaque également aux intellectuels, aux médias et à tout ce qui pourrait constituer un contre-pouvoir ou une indépendance.

Une France prospère ruinée

Le Front National ment en affirmant qu’il est possible d’avoir le beurre et l’argent du beurre. Il est en effet illusoire de soutenir les exportations de nos entreprises en menant une politique protectionniste. Ce sont les populations les plus défavorisées, que le FN prétend défendre, qui vont subir les conséquences de cette politique. En effet, c’est une chute importante du pouvoir d’achat qui attend chaque citoyen avec l’augmentation des taxes et des impôts nécessaires pour financer les dépenses prévues dans le programme du Front National et la perte des recettes des investissements étrangers en France.

Une France fière endoctrinée

L’unité d’un peuple ne s’oppose pas à sa diversité. Elle a cependant comme condition indispensable que la tolérance soit une valeur fondamentale de la société. Dans cette condition, l’intégration est possible et la diversité devient une force, ce que la France s’est évertuée à réussir depuis la Révolution Française. Or à des citoyens éclairés, le Front National préfère des « patriotes » obéissants qui se cherchent des ennemis à l’intérieur et à l’extérieur de leurs frontières. Imposer une identité nationale unique aux élèves, aux artistes, aux fonctionnaires, trahit des intentions obscurantistes qui sont nuisibles à l’émancipation des citoyens.

Une France durable vulnérable

L’aménagement du territoire n’est pas uniquement une question écologique. C’est malheureusement ce que le Front National tente de faire croire, en dévoyant l’humanisme inhérent à l’écologie politique. Derrière un intérêt de façade pour l’environnement, son programme territorial vise une politique économique protectionniste et électoraliste. La préservation des ressources naturelles et les luttes contre les pollutions sont à peine abordées alors qu’elles sont à la base du développement durable. A l’inverse, l’agriculture productiviste et le nucléaire, qui sont des sources importantes de risques écologiques, sont soutenus sans conditions. La vulnérabilité des activités économiques exploitant l’environnement est grandement sous-estimée par le Front National.

Tous ces éléments sont autant d’arguments pour voter contre le Front National et pour le seul candidat républicain présent au second tour de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron. Loin de constituer un chèque en blanc pour la mise en œuvre de tous les pans de son programme sans condition, un soutien massif à sa candidature lui imposera de tenir compte des voix divergentes au sein de ses électeurs et de rassembler le plus largement possible.

 

Actualités en relation

Législatives : six candidat-e-s JRG investi-e-s pa... Le Parti Radical de Gauche a investi 6 candidat-e-s Jeunes Radicales et Radicaux de Gauche pour les élections législatives des 11 et 18 juin prochains...
Bats-toi pour les libertés, renforce la solidarité... Les Jeunes Radicaux de Gauche - JRG seront présents nombreux au congrès du Parti Radical de Gauche (PRG) qui aura lieu à La Rochelle du 2 au 4 septemb...
8 Mars, 8 ambitions pour l’égalité femmes-hommes !... 1946. C'est l'année où le principe de l'égalité entre les femmes et les hommes est inscrit en préambule de la Constitution française. Une victoire ? U...
Osons le débat de la légalisation du cannabis ! Légaliser le cannabis mais pourquoi ? Cette question est plus complexe qu’il n’y parait. Faut-il laisser une totale liberté aux gens qui souhaitent f...