Les conditions de travail des soignants dans les établissements de santé en France se dégradent très rapidement ces dernières années. Manque de moyens, manque de personnels, manque de considération, défaut d’encadrement des étudiants, etc. les griefs sont nombreux et peu pris en compte dans le débat public sur la santé.

Le constat est lourd : 5 suicides d’infirmières cette année et une augmentation des situation de burn-out chez le personnel soignant. C’est un vrai danger pour la santé publique. Des responsabilités très lourdes reposent sur les soignants de moins en moins nombreux pour les assumer. A l’heure où les maladies nosocomiales explosent, les conditions de travail ne permettent pas une prise en charge optimale. De plus, les manques de personnels et de moyens, notamment dans les services des urgences, entraînent souvent des comportements agressifs. La sécurité sur leur lieu de travail est régulièrement remise en cause.  Enfin, ces conditions ont également un impact financier important car le nombre d’arrêts de travail du personnel soignant dans les hôpitaux est très élevé.

Pire, le management de ce secteur à part entière se rapproche de plus en plus de celui des grandes entreprises. Ce type de gestion est totalement inadapté aux soins. La santé ne peut être relayée au second plan et des soignants malmenés par le système ne peuvent apporter des soins de qualité.

Alors que les infirmières appellent à faire grève le 8 novembre prochain, les Jeunes Radicaux de Gauche réaffirment leur attachement au secteur public hospitalier.  La nécessaire reconnaissance de la maladie professionnelle du burn-out est, entre autre pour le personnel soignant, un premier pas vers sa prise en charge.

Actualités en relation

Annonce du Président de la République :  François ... Lui Président, plus que quiconque a su mettre, ce soir, de côté ses intérêts personnels et sa fierté. Lui Président, nous a représenté pendant quatr...
Alep : Ne fermons pas les yeux ! La nuit dernière, de nombreux habitants d’Alep-Est ont publié sur les réseaux sociaux des messages alarmants. La bataille d'Alep, commencée en juillet...
Violences faites aux femmes : pour une meilleure p... À l'occasion de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, ce 25 novembre, les Jeunes Radicaux de Gauche rappel...
Pour une approche réaliste et raisonnée de la fin ... « Je proposerai que toute personne majeure en phase avancée ou terminale d’une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insu...